Marie Hazard
Marie Hazard
Marie Hazard
Marie Hazard
Marie Hazard
Marie Hazard
Marie Hazard

20 nov 2014 — 03 jan 2015

Marie Hazard

Exposition
Vernissage jeudi 20 novembre à partir de 18h

Aussi bien sur papier que sur toiles, dont elle coud et mélange les tissus blancs, écrus, plus ou moins opaques, le geste de Marie Hazard est impérieux. Elle organise l’espace du tableau, interrompt le blanc, brode sa couleur à l’huile, comme elle tisserait autant de fils de laine.

Le fond n’existe plus comme tel, il n’y a plus que les couleurs qui vibrent et battent les unes à travers les autres. Ce traitement de la couleur et du plan est pour beaucoup dans l’existence autonome des peintures de Marie Hazard. Elles prennent leur vie propre en se détachant de l’artiste elle-même, en se détachant aussi de la référence aux choses dont elles ne sont pas la représentation. Les pulsations optiques de la couleur, les mouvements de formation et de déformation de la surface, assènent un rythme asymétrique et jazzy qui donnent vie et énergie à des œuvres autonomes.

Both on paper and canvas, she sews and mix white fabrics , off-white, more or less opaque. The gesture of Mary Hazard is imperative . She organizes the space of the board, breaks the white, embroiders her oil color , as she would weave wool thread.

The background no longer exists as such, there is more than the colors that vibrate and beat each other through. This treatment of color and the plane give an autonomous existence of paintings of Mary Hazard. They take their own lives by detaching the artist herself, in detaches the reference to things that they are not representation. The optical pulses of color, movement of the surface, bombard an asymmetric rhythm and jazzy that give life and energy to autonomous works .